Qu’un signe.

C’est comme une montagne que je n’arrive plus à escalader. Je ne saurais vous dire où je me suis arrêté, mes yeux restent fermer, je suis peu être au milieu, un peu plus haut ou bien moins… Mais j’ai tenté et malheureusement échouer. Je suis épuisé vous savez, c’est dur et sa demande beaucoup de soi. Tout tourne autour de l’espoir et je pense ne plus en avoir. Tout me paraît sombre et triste. Alors je m’arrête.

Doucement, mes paupières s’ouvrent. Je peux constater avoir parcouru un long chemin. Du haut de cette montagne je vois tous les obstacles que j’ai dû traverser et tous ce vide juste en dessous de mes pieds… Tous me donnent l’impression d’être en apesanteur. Mais j’ai froid. J’ai peur. J’ai tout donné jusqu’à mon épuisement complet. Je me suis accrochée à tous ce que je pouvais. J’ai rempli mon coeur d’espoir avec des choses que mon imagination me faisait croire.

Mon corps entier me hurle de continuer, de m’accrocher et de me battre. Mais mon coeur est si faible et tous aussi geler que cette neige qui m’entoure. Je ne trouve plus la force de me relever. Tout ce qui me faudrait ces quelques choses qui me pousseraient à me dire que je n’ai pas à regretter d’avoir tant espéré.
Du haut de cette montagne, dans mes derniers efforts, je serre une poigner de glace et dans mes brèves soupire je vous chuchote ne souhaiter qu’un signe…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s