Sans dernière fois

Je m’accroche à eux, à ces rêves inventés, monter, imaginer.

J’aimerais y vivre, et ne plus pouvoir en sortir, simplement pour continuer à rire.

Je pourrais répéter encore et encore chacun de mes rêves qui bercent mes nuits.

Car dans l’obscurité, ils sont seuls à me redonner l’envie de ne pas m’écrouler.

Ils sont mes brins d’espoirs, ils sont ma force et ma drogue.

Je m’accroche à eux, à ces rêves inventés, monter, imaginer.

J’aimerais y vivre, et ne plus pouvoir en sortir, simplement pour continuer à rire.

Simplement pour oublier ce présent, ces larmes incessantes et ce sentiment d’abandon.

Dans mes rêves nous passons des jours, aussi beau qu’un mardi.

Un mardi où le ciel serait peu ensoleillé…

Mais tu le sais, ta présence rendrait magique et magnifique, une nuit orageuse.

Dans mes rêves, plus rien n’est compliqué et tout est arranger. 

Je ressens du plus profond de mon cœur, la chaleur que procure le bonheur.

Ce ressentie et rare, il est unique et toi seul me le procures.

Alors s’il faut que je rêve pour pouvoir le ressentir comme autrefois…

Endormais moi, jusqu’à la fin des temps.

Toi et moi. Sans dernière fois.

 

2 commentaires sur « Sans dernière fois »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s