C’est comme…

Alors, se forcer à rester éveillé devient naturel, tout comme la noirceur qui à ce moment vous empreigne. Mais viennent les larmes et tout ce qui les accompagnent.

C’est comme avoir les pieds sous le sable. Sentir une chaleur rassurante, réconfortante. Puis d’un coup le froid. Être balancé de tout son poids sous l’eau gelée, ne pouvoir remonter à la surface, juste couler aux plus profonds de cette mer glacée. Ne pas en voir la beauté, juste sentir son corps a bout de forces, rester immobile, et laisser gagner le poids de l’eau vous poussez vers le fond jusqu’à ne plus en sentir son corps.

C’est comme une blessure mal nettoyer, peu être infecté. Un mal constant, pesant et fatiguant. Qui ne part pas malgré tous les soins prodigués. C’est une plaie ouverte qui absorbe toutes sortes de choses sans penser que se refermer arrangeraient les choses. C’est une déchirure qui même avec les points les plus solides, cède tôt ou tard, parfois même juste pile au moment de la cicatrisation.

C’est comme des nuits agitées. Ou l’envie de dormir et puissante, mais pas assez face à la douleur de la réalité de ces cauchemars. Alors, se forcer à rester éveillé devient naturel, tout comme la noirceur qui à ce moment vous empreigne. Mais viennent les larmes et tout ce qui les accompagnent. Abattue les paupières finissent toujours par se fermer. Bercer et assister, comme chaque soir par mes plus beaux cauchemars.

C’est comme un livre, ou il manquerait des chapitres, ou des mots. Peu être même le titre. Mais c’est imparfait. Rien ne se suit, ne s’accorde, ne se devine. Tout n’est que brouillon. Des phrases, des paragraphes effacés puis réécrit, mais illisible. C’est une oeuvre qui ne demandait qu’à être continué, qui auraient pu, qui auraient dû … Mais restera inachevé croulant sous l’insuffisant, suffoquant sous l’incomplet.

Sa ressemblera a beaucoup de choses, mais sa restera perdu et terminer.

Un commentaire sur « C’est comme… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s